Back to basics

Du look

Besoin d’un retour au naturel, je vous disais. Et bien c’est fait, en revenant à une base naturelle de mes cheveux. A l’origine brune, mais à force de couleurs, mèchages, balayages & co, j’étais devenue quasiment chatain-blonde… Bref, des cheveux mal menés et marre de l’effet racine avec des pointes décolorées, me revoilà telle que mère nature m’avait faite capillairement parlant !

J’ai pourtant dû m’y prendre à 3 fois pour un résultat qui tienne ! Je ne pensais pas que redevenir brune serait aussi difficile sur des mèches pourtant déjà bien éclaircies. Et oui, la couleur tient moins bien sur cheveux traités… J’adore mon coiffeur de quartier qui ne m’a jamais déçu mais au bout de 2 colorations qui n’adhéraient pas, là j’avais besoin de passer par un vrai coloriste professionnel ! Quoi de mieux que de se fier à la blogosphère pour se faire un avis ? Alors mon choix s’est porté sur ce salon de la rue Montmartre. Le résultat était très satisfaisant à la sortie mais ma crainte reposait surtout dans la durée… Et jusqu’ici, la couleur tient après quelques shampouinages déjà. Et même si les mèches ont tendance à donner des reflets encore chatain (comme on le voit sur la photo au-dessus), le bilan est positif.

Après, si vous voulez mon avis sincère sur ce salon, il est vraiment trop branchouille pour moi, à commencer par le tutoiement dès son arrivée comme si on avait élevé les cochons ensemble (alors qu’au départ, on venait juste pour se renseigner, « c’est quoi ton prénom ? »). Ensuite, musique de djeun’s à gogo et plein les oreilles *entre 2 sèches-cheveux pas bruyants non plus mais ça c’est normal* (là je crois que j’aurais préféré écouter Chérie FM !!). Désolée mais j’arrive pas à adhérer à ce concept, dixit la déjà vieille aigrie dans l’âme…

Mais je pense que le pire était à la sortie : le prix ou plutôt la transparence du tarif. Quitte à passer pour la « ratcho » de service, j’avais bien demandé 2 fois au coloriste le prix avant pour éviter les mauvaises surprises : « oui c’est bien 55 EUR la couleur ». Ah ben oui, c’est bien la couleur et uniquement la couleur. Force est de constater que ma question a dû être mal posée ou incomplète : il est bien évident qu’après vous avoir posé et rincé votre coloration, le séchage n’est pas prévu ou inclus dans ce qu’on appelle « faire une couleur », séchage qui vous coûtera la modique somme de 10 EUR, somme que l’on voit s’ajouter au moment de passer à la caisse bien sûr. La faute aussi au fait que chaque personne se rétribue sa part : le coloriste (ses 55) et la styliste (ses 10), forcément si chacun parle en son nom… Je précise que je n’ai pas eu droit à un brushing mais bien à un séchage…

J’aurais pu péter un scandale vu que rien n’était précisé sur le panneau de tarification (que j’avais bien scruté avant d’entrer justement). Mais j’étais venue pour « sauver » ma couleur et prête à y mettre le prix (ce qui est le cas justement pour les 2, ahem…), donc j’avoue avoir été faible et payé sans (trop) rechigner pour ce qui s’avèrera être du « one-shot » de toute façon. Et oui, faute de climat de confiance instauré (le tutoiement chez moi par des inconnus, ça me donne toujours cette impression que c’est pour mieux vous faire passer la pilule  en mode  » copains-copines », trouvez pas ?), je reste donc fidèle à mon coiffeur du quartier au rapport qualité / prix imbattable – dont le tarif inclut soin, application mousse de coiffage soit dit en passant…

Et vous, vous trouvez ça normal ces politiques du « boucher » en embuscade (oui, on coupe bien tout en petits morceaux en catimini, ahaha cas de le dire *double ahem*…) chez les coiffeurs de renom ou huppés même si le résultat est satisfaisant ?  Ben oui, des fois que je sois la seule à m’offusquer (si ça se trouve, je suis tombée sur « ze » coiffeur du quartier « to have & keep »)…

Bien alors, après ce looooong déballage ‘capiloristique’, revenons aussi au « naturel » par ce total look issu de ma grande histoire d’amour avec Comptoir. On peut ne pas aimer l’effet carrot du pantalon mais moi j’adore et c’est 100% confort ! Bon quasi total look plutôt parce que côté accessoires, ce n’est pas le cas ^^. Tenue très douce pour moi à l’arrivée en tout cas !

Très bon mercredi !!

Marinière, gilet et panta-carrot Comptoir des Cotonniers
Ceinture cloutée La Redoute
Babies Clarks
Montre vintage Casio
Sac « Jonky » Bel Air

Publicités

7 réflexions sur “Back to basics

  1. Je trouve que ce style te va bien mais j’aurais plutôt vu autre chose que des ballerines car je trouve que ça tasse un peu avec l’effet large du carrot pant. Peut-être des compensées ou des bottes à talons ?
    Sinon pour le coiffeur, j’aurais été fumasse à ta place, je déteste qu’on me tutoie sans raison et encore plus qu’on gonfle la note !

  2. Valy et Etoile du Soir :
    Ce que j’ai adoré c’est quand je suis rentrée dans le salon :
    – moi : « Bonjour ! Ce serait pour une couleur s’il vous plait ? »
    – le salon : « Bonjour !!! C’est quoi ton prénom ? »
    – moi : « Euh… »
    Quand je repense à la scène, Maxi PTDR maintenant 🙂

    Valy : Yes, en temps normal, j’aurais mis des escarpins mais là j’étais en mode « piétineries & courses », donc besoin d’être à plat pour le côté pratique 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s